Rechercher dans ce blog

Chargement...

samedi 23 octobre 2010

Camus, L'Etranger, Meursault, héros ou anti-héros, fiche de lecture de prépabac

Camus ou la foi métaphysique

Camus


Camus, L’Etranger
Meursault, héros ou anti-héros
Fiche de lecture


-----------------------------------------------------

Camus, la foi métaphysique : le messianisme terrestre Meursault en marche vers la lucidité





Camus, la foi métaphysique : le messianisme terrestre
  • L'absurde camusien, les Dieux terrestres, le salut au sein de la terre. Analyse d'un personnage, Meursault, en marche vers la lucidité. Initiation à la philosophie de l'absurde.
  • Etude d'un bon niveau, toutes séries
  • Fiche de lecture pour la préparation du baccalauréat
  • L’analyse fait quatre pages word police 14. Elle comprend un développement relatif à l’étude de Noces, de l’Eté et de L’Etranger.
  • Extrait de l'introduction :
  • nous retrouvons le soleil trois fois, lors de l’enterrement de la mère, lors du meurtre de l’arabe à la plage et lors du procès et ces évènements paraissent dominés par un soleil devenu accablant, inhumain et lourd de menaces.
  • Extrait du développement :
  • Figure du soleil qui se fait l’instrument de la vengeance et transforme le geste en meurtre, il devient la lumière qui aveugle : « c’était le même soleil que le jour où j’avais enterré maman et comme alors, le front surtout me faisait mal et toutes mes veines battaient ensemble sous la peau »
documents bac






 
 
 
Camus, la foi métaphysique : le messianisme terrestre
Pour aller plus loin :
  • L'absurde, étude du concept dans l'Etranger de Camus
  • Meursault, incarnation de l'absurde camusien
  • Etude d'un bon niveau, toutes séries
  • Fiche de lecture sur L'Etranger de Camus
  • L’analyse fait six pages word.
  • L'étude fait référence aux ouvrages suivants : L'Etranger, Noces et Caligula
  • Extrait de l'introduction :
  • L’homme fidèle à sa patrie, la terre, peut trouver la terre promise. Celui qui s’approche assez du monde connaîtra l’orgueil, l’accord, le silence et l’amour, il portera en lui l’universelle, l’inébranlable vérité ainsi que l’unique certitude de l’âme clairvoyante, c’est-à-dire, sans consolation. « Sentir ses liens avec la terre, son amour pour quelques hommes, savoir qu’il est toujours un lieu où le cœur trouvera son accord, voici déjà beaucoup de certitude pour une seule vie »
  • Extrait de l'étude :
  • Cette terre qui nous invite à la vie est aussi celle qui ne peut nous offrir que des biens terrestres sans aucun autre espoir d’un « plus tard » ou « d’un ailleurs », aucun autre espoir de repos sinon dans la transcendance de ce qui est toujours déjà là : notre patrie, la terre. Mais quel accord plus légitime peut unir l’homme à la vie sinon la double conscience de son désir de durée et de son destin de mort ? «
 

 

 

 

 


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire